Corydoras aeneus

(Redirigé depuis Le Corydoras aeneus)
Corydoras aneus

Sommaire


Présentation

Nom Scientifique : Corydoras aeneus

Famille : Callichthyidé

Taille : 5-6 cm pour les mâles, 6-8 cm pour les femelles.

Origine : Amérique du Sud (Venezuela).

pH : 6 à 8 avec une préférence pour une eau légèrement acide (6 à 7)

GH : 5 à 15

Température : entre 22° et 30°C, optimum à 26°C.

Espérance de vie : plus de 10 ans

Description

Corydoras aneus avec ses 3 paires de barbillons
Corydoras aneus avec ses 3 paires de barbillons

Corydoras aeneus est un petit poisson-chat cuirassé, d'une coloration brun-gris plus foncée sur les flancs. Il existe une variété albinos que beaucoup préfèrent. A la taille adulte il mesure entre 5 et 7 cm.

Il possède trois paires de barbillons autour de sa bouche qui lui permettent de fouiller le sol à la recherche de nourriture.


Maintenance

Corydoras Aeneus : Un poisson à maintenir en groupe d'au moins 5 individus

L'Aeneus est un très bon poisson qui ne se préoccupe absolument pas des autres occupants du bac, mais il s'agit d'un poisson grégaire qui doit être maintenu en petit groupe de 5 ou 6 individus minimum.

Le Corydoras est un poisson de fond : il passe la majeure partie du temps posé sur le sable à se reposer ou à fouiller dedans à l'aide de ses barbillons. Il nage de temps en temps à mi-hauteur ou se propulse à grande vitesse vers la surface (plus particulièrement en période de frai.)

Le comportement de la variété Albinos est la même, si ce n'est qu'il est un peu plus agité et se permet plus de moment de nage que le Corydoras aeneus. Ils sont aussi moins timides et plus souvent en "terrain découvert". La variété colorée est plus craintive et préfère se cacher.

Attention.png Pour lui permettre de se livrer à ces moments de nage frénétique, un volume minimum de 80 litres est nécessaire.

Nourriture

Corydoras ingérant des vers de vase.

Parmi les nourritures congelées du commerce aquariophile, vous pouvez lui donner des Artemias salina, mais il a une bonne préférence pour les proies vermiformes. Les vers de vase rouge (larves de chironomes) sont sa nourriture préférée.

Parmi les nourritures sèches, certaines sont plus particulièrement adaptées : granules ou pastilles qui coulent directement au fond du bac lui permettent de manger selon ses habitudes, sur le sable.

Reproduction

Sa reproduction est la plus facile du genre. Les conditions idéales sont : une eau douce et légèrement acide, une température de 25 à 26°C. Les pontes ont généralement lieu à partir de la fin de l'été et jusqu'au début du printemps suivant. La ponte est souvent provoquée par un changement d'eau de l'aquarium avec une eau légèrement plus fraîche (un à deux degrés Celsius), et elle est également favorisée par l'augmentation des courants dans le bac (augmentation du débit du filtre, ajout d'un diffuseur d'air ou d'une pompe supplémentaire)

Dimorphisme sexuel

A gauche le mâle, à droite la femelle

La femelle adulte est plus grosse et plus haute que le mâle. Celui-ci (à gauche sur la photo) est plus petit et a une allure plus allongée.

On dit aussi que la femelle a la nageoire dorsale plus arrondies tandis que chez le mâle elle est pointue mais, chez les Aeneus, cette différence est bien moins marquée que chez d'autres espèces de corydoras.

Accouplement et ponte

On assiste, généralement le matin, à des courses-poursuites entre le mâle et la femelle qui se chatouillent de leurs barbillons et parcourent le bac à grande vitesse. Puis la femelle appuie sur le ventre du mâle tout en pondant ses oeufs qu'elle retient serrés entre ses nageoires pelviennes. C'est à ce moment que se produit la fécondation. La vidéo d'un accouplement. Pardon pour le flou : ça va très vite et ça se passe dans un coin sombres...

The media player is loading...

Un autre accouplement. Malheureusement derrière une feuille d'anubia ! Le mâle est un Aenus coloré. La femelle est albinos.

The media player is loading...

Femelle Corydoras déposant ses oeufs sous une feuille d'anubia :

The media player is loading...

Les photos suivantes sont prises juste après l'accouplement : la femelle tient les oeufs serrés entre ses nageoires pelviennes.

Dépôt des oeufs

La femelle dépose ensuite ses oeufs sur les plantes ou sur un élément du décor. Elle a une préférence pour les endroits bien aérés : sur un filtre ou face au jet de celui-ci, ou à proximité du diffuseur d'air.

Femelle déposant ses oeufs sous une feuille d'anubia :

The media player is loading...

Les oeufs sont collés par un liant extrêmement solide : sur la deuxième photo, une physe a été engluée au moment de la ponte. Elle ne se libèrera finalement que deux jours plus tard, au moment de l'éclosion.

Incubation et éclosion

Une dizaine d'heures après la ponte, certains oeufs s'opacifient. Il s'agit vraisemblablement d'oeufs non fécondés ou dans lesquels l'embryon ne s'est pas développé. Le "blanc" est intérieur : il ne s'agit pas de "moisissure du frai". Ils prendront peu à peu une légère teinte rousse.

Les oeufs éclosent en 2 à 3 jours (selon la température).

Les oeufs étant transparents, on peut voir les larves bouger à l'intérieur. Ce mouvement, à peine perceptible, devient de plus en plus fréquent au fur et à mesure que le moment de l'éclosion approche. Si les oeufs sont fixés dans un endroit bien ventilé et que l'on coupe la pompe, on assiste après une à deux minutes à une augmentation de la fréquence des mouvements de la larve, vraisemblablement à la recherche d'oxygène. C'est souvent dans ces moments-là que se produit l'éclosion.

Lors de l'éclosion, la queue de la larve sort généralement en premier. Il arrive que la larve fasse alors une pause et on peut voir alors un oeuf... muni de queue :

Une éclosion (attention, ça va très vite) :

The media player is loading...

Celui-ci est moins vif :

The media player is loading...



Elevage des alevins

Alevins de Corydoras aneus

Les larves naissent pouvues d'une vésicule vitelline qui constitue leur réserve de nourriture pendant les premiers jours de leur vie hors de l'oeuf.

Dès l'éclosion, ils parcourent le fond du bac à grande vitesse. Ces périodes d'hyperactivité sont entrecoupées de longues périodes de repos immobile.


Sur la vidéo suivante, il est midi et les éclosions ont commencé la veille à 18 heures (tous les oeufs ne sont pas encore éclos). Les larves ont donc moins de 24 heures :

The media player is loading...

Le terme de nage libre est donc assez mal adapté aux jeunes corydoras : leur façon de nager varie peu entre le stade de larve et celui d'alevin.




En bac communautaire, un ou deux alevins par ponte parviennent à survivre en se cachant. Ils apparaissent dans le groupe de leurs parents vers l'âge de un mois.

Liens

Vetofish-tip.png Vetofish : Atlas des poissons : Corydoras aeneus
Wikipedia-logo.png Wikipedia : Corydoras aeneus
Forum.pngAquatribu : Venez discuter du sujet « Corydoras aeneus » sur notre forum ...
Forum.pngAquatribu : Discussions relatives à « corydoras » sur notre forum ...