Lernaeidés

(Redirigé depuis Les Lernaeidés)

Sommaire


}

Présentation

Il s'agit de crustacés copépodes ectoparasites d'eau douce.

Leur répartition est mondiale, et se rencontre aussi bien en eau douce qu'en eau de mer. Cependant, leur multiplication en aquarium est rare, car les stades libres y survivent difficilement. Les poissons des élevages asiatiques et capturés dans le milieu naturel sont souvent infestés.

Lernaea sp. est aussi appelé en eau douce « ver-ancre ».

Plusieurs familles

  • Pennellidés
  • Lernaeidés : ils sont divisés en deux groupes en fonction du nombre de stades copépodides :
    • Salmincola
    • Clavella

Morphologie

Il se caractérise par :

  • une forme allongée plus ou moins vermiforme
  • un corps non segmenté
  • peut mesurer de quelques millimètres à quelques centimètres, donc visible macroscopiquement (à l'oeil nu)
  • la région antérieure est munie de crochets en forme d'ancre ou de racines
  • la partie caudale dispose de deux longs sacs ovigères (aussi appelées spermatophores ou sac à oeufs), mesurant de quelques mm à quelques cm de long, flottant librement dans l'eau

Biologie

Plusieurs stades biologiques :

  • Chez les Lernaeidés
    • trois stades nauplius libres,
    • cinq stades copépodides parasites
  • Chez les Pennellidés
    • deux stades nauplius libres
    • trois stades copépodides parasites

L'accouplement a lieu lors du dernier stade copépodide. Les mâles (plus petits que les femelles) meurent après l'accouplement. Les femelles qui ne peuvent s'accoupler, cessent d'évoluer.

Seules les femelles fécondées donnent un préadulte se fixant sur un poisson, puis se métamorphosant en adulte. Chez certaines espèces, les stades copépodides parasitent d'autres hôtes (hôtes intermédiaires) que les adultes (hôtes définitifs).

Le parasite s'enfonce très profondément dans le corps du poisson (de quelques mm à quelques cm), grâce à ses crochets. Il prélève des quantités importantes de sang à son hôte provoquant des troubles considérables. Les sacs à oeufs sont la seule partie visible du parasite fixé.

Symptômes et lésions

  • Observation macroscopique (à l'oeil nu) d'un ou plusieurs Lernaea sp. sur toute la surface du corps des poissons (peau, nageoires, branchies, yeux, cavité buccale). La localisation préférentielle est fonction de l'espèce de Lernaea sp.
  • Lésions cutanées et musculaires, localisées autour du point de fixation du parasite : inflammation, hémorragies, ulcérations.
  • Surinfections bactériennes ou fongiques secondaires. Augmentation de la sensibilité des poissons aux parasites opportunistes.
  • Poissons craintifs et nerveux.
  • Amaigrissement très rapide.
  • À cause du prurit consécutif à l'action du parasite, les poissons se frottent contre le décor.
  • Quand le parasite se détache, il laisse place à une large plaie, béante, dans le muscle et la peau.
  • La mort est certaine quand il y a des surinfections

Le pronostic est relativement grave d'autant plus que le nombre de parasites fixés est important.

Certaines espèces comme Lernaeocera ou Haemobaphes se fixent préférentiellement au niveau des branchies, et leurs crochets pénètrent dans les artères branchiales. En se développant, les parasites progressent le long de ces artères et peuvent provoquer des malformations cardiaques.

Bibliographie

  • Guide des maladies des poissons tropicaux d'eau douce (Gerald Bassleer - Editions Bassleer Biofish - 1996)
  • Maladies des poissons d'aquarium (Roland Bauer - Editions Maloine - 1992)